Toutes les publications de Jacques Petit . Paris , France

Publications
https://avalanches.com/fr/paris_la_manifestation_contre_lislamophobie_paris11006_10_11_2019

Cette manifestation visant à dénoncer « la stigmatisation grandissante » des musulmans en France a démarré à 13 heures de la Gare du Nord pour arriver à 16 heures place de la Nation.

Le but principal est de dénoncer les actes antimusulmans. À cette marche ont pris part les plusieurs personnalités et organisations comme le NPA, le Collectif contre l’islamophobie en France et d’autres.

Le message initial était de dire « STOP » à la stigmatisation grandissante des musulmans, victimes de discriminations et d’agressions, au mouvement de l’islamophobie. Comme l’exemple récent c’est l’attentat contre la mosquée de Bayonne.

Malheureusement, on peut dire que les musulmans est la classe politique mal à l’aise. Force est de citer un extrait du discours de Marine Le Pen qui signifie ça « tous ceux qui vont se rendre à cette manifestation seront main dans la main avec les islamistes, c'est-à-dire ceux qui développent dans notre pays une idéologie totalitaire qui vise à combattre les lois de la République française »


Show more
0
154
https://avalanches.com/fr/paris_la_disparition_dun_jeune_homme_aprs_une_rixe_seinesaintdenis11005_10_11_2019

Dans la nuit de mercredi à jeudi dans les réseaux sociaux ont apparus des images de l’agression. Dans ces images on a pu voir la victime, allongée au sol avec le visage en sang. C’était un jeune homme de 17 ans porté disparu dimanche (c’est-à-dire trois jours après une violente rixe près du canal de l’Ourcq à Seine-Saint-Denis (la banlieue de Paris). C’était originaire de Sevran qui a été agressé lors de cette rixe au bord du canal susmentionné.

Malheureusement, les recherches qui ont menées dans ce canal sont pour l’heure restées vaines.

De plus, le 8 novembre trois mineurs ont été interpellés et placés en garde à vue dans cette affaire. Selon le parquet de Bobigny, la police a déjà ouvert une enquête pour « tentative d’homicide volontaire en bande organisée ».

Cet incident a boulversé l’opinion publique française. Il est nécessaire de noter que ce n’est pas le premier cas de la disparition de jeunes gens à Paris et la population locale a peur de cette situation. Selon la police judiciaire de Seine-Saint-Denis, elle fait tout son possible pour achever cette enquête et rendre la justice.

Show more
0
173
Show more